La Fondation Jeanne Sauvé et son nouveau Programme de leadership public Jeanne Sauvé investissent dans la prochaine génération de leaders publics afin qu’elle puisse relever les grands défis mondiaux.

Ainsi, les Boursiers 2015-2017 ont pour défi de réinventer collectivement le rôle que joue le leadership public au sein des sociétés culturellement diversifiées.

Depuis l’inauguration du programme en août dernier, les Boursiers se sont consacrés à leurs projets narratifs et à leurs initiatives de changement social. Ils ont peaufiné leurs compétences en art oratoire grâce au soutien personnalisé d’une équipe d’experts, tout en participant à des formations de développement professionnel. De plus, ils ont eu l’occasion de rencontrer des leaders éminents du monde des affaires et des milieux universitaire, militant, artistique, médiatique, politique et philanthropique. Ils ont assisté à des cours à l’Université McGill et à l’Université Concordia, tout en bénéficiant des conseils de mentors universitaires et en poursuivant des études en ligne sur l’innovation des systèmes. En outre, ils reçoivent le soutien continu et individuel de la part de coachs de vie.

En septembre, les Boursiers se sont concentrés sur quatre développements majeurs étroitement liés à l’échelle mondiale, soit les inégalités, la sécurité, les déplacements humains et les changements climatiques, des questions qui méritent toutes l’attention immédiate de nos leaders publics. Depuis, ils sont en mode réflectif, considérant ces quatre défis fondamentaux comme des occasions de faire preuve de leadership public courageux et innovateur.

Au cours de l’automne, les Boursiers ont aussi mis l’emphase sur la conception d’un projet collectif qui soit axé sur un véritable défi concrètement lié à la diversité. Ils ont pris part à des processus de consultation, à des activités créatives et à du coaching avec une équipe d’experts en dynamique de groupe : tout cela dans le but de choisir un défi spécifique sur lequel ils travailleront ensemble.

La Fondation est fière d’annoncer que les Boursiers ont choisi un défi complexe auquel de nombreux leaders publics sont confrontés : l’intégration des réfugiés à Montréal (Québec), au Canada. Cette question est à la fois pertinente et importante, surtout dans un contexte où le gouvernement du Canada s’est engagé à accepter 25 000 réfugiés syriens d’ici la fin de l’année 2016. De plus, bon nombre de ces personnes déplacées s’installeront au Québec. Le succès de l’intégration des réfugiés est primordial, non seulement pour les personnes qui demandent l’asile mais aussi pour tous les Canadiens et Canadiennes. Si le Canada compte respecter son engagement envers ses valeurs fondamentales, soit le pluralisme et le multiculturalisme, nous n’avons pas droit à l’échec.

Cependant, les Boursiers reconnaissent que la tâche n’est ni facile, ni simple. Ils ont passé les six premières semaines de l’année en mode d’immersion et ce, pour assimiler le plus d’information possible sur le sujet de l’intégration des réfugiés. Afin d’approfondir leurs apprentissages, les Boursiers ont coordonné un groupe de lecture critique, organisé des visites de lieux pertinents et rencontré un large éventail d’experts sur le sujet (y compris des réfugiés syriens). En groupe, ils ont entrepris des recherches sur les causes du conflit actuel en Syrie, sur le droit international humanitaire, sur les diverses politiques d’intégration de réfugiés, sur les services psychosociaux et transculturels auxquels les réfugiés ont droit, etc.

Le groupe s’est donné comme objectifs l’élaboration et la mise à l’essai d’une méthode holistique, pratique et prismatique pour encadrer l’intégration des réfugiés. Cette méthode, axée sur un leadership d’action et de réflexion, représentera aussi leurs valeurs fondamentales telles l’autonomisation, l’inclusion, l’équité et la sensibilité culturelle.

Entretemps, les Boursiers ont établi des liens de partenariat avec de nombreux intervenants et leaders communautaires pour mieux venir en aide à la communauté de réfugiés locale. Leur objectif est de faciliter un dialogue ouvert sur les expériences communes entre parties prenantes ainsi que de fournir les ressources, les activités et le soutien nécessaires.

Tout au long de ce processus, les Boursiers ont su faire appel à leurs propres connaissances et compétences dans leur champ d’expertise en vue d’atteindre ensemble une meilleure compréhension de cette question complexe. Ils ont ainsi développé leurs habiletés en communication, en apprentissage et en collaboration dans une perspective interculturelle et interdisciplinaire. Nous croyons que ces habiletés sont essentielles pour relever les défis mondiaux d’ordre social, économique et environnemental.

La Fondation continuera à soutenir les efforts des Boursiers et leurs approches novatrices en matière de leadership. Bientôt, ils commenceront à partager leurs apprentissages et l’évolution du projet collectif et ce, toutes les deux semaines. Vous trouverez tous les détails sur notre blog et nos médias sociaux, tels Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn.

Au mois de juin, à la fin de la phase résidentielle du programme, les Boursiers présenteront les leçons tirées, les livrables et les recommandations en lien avec ce projet collectif. Nous avons hâte de vous accueillir à la Maison Sauvé pour cette occasion toute spéciale !

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir de l’information sur nos nouvelles et évènements!

Suivez-nous

Suivez-nous

  • Happy Lunar New Year to all #YearOfThePig
  • Sauvé Fellows Maya Fennig & Rachel Mac spent the last year partnering with Israeli partners to offer a one-year tra…
  • The accessible formats (braille, large print, audio, easy to read) of Kenya's Prohibition of Female Genital Mutilat…