Liam McHugh-Russell

Ancien administrateur
Fondation des Boursiers Sauvé

Liam-McHugh-Russell-portrait-200x300Le Boursier Sauvé, Liam McHugh-Russell (2009-2010), a siégé de 2011 à 2014 au conseil d’administration de la Fondation des Boursiers Sauvé et il fut le premier administrateur à représenter les Boursiers. En plus d’intervenir au nom des anciens participants des programmes dans la gouvernance de la Fondation, il a participé activement au processus de planification stratégique de cette dernière.

En été 2014, Liam s’est installé à Florence, en Italie pour poursuivre ses études de doctorat en droit. Jonathan Sas Fellow Jeanne Sauvé (2012-2013) lui a succédé pour remplir ce rôle essentiel de représentant.

L’élément principal qui motive le travail de recherche de M. McHugh-Russell est le désir de mettre sur pied des politiques progressistes en réponse aux conséquences sociologiques, économiques et légales de la mondialisation. Il a co-organisé deux conférences nationales sur les avantages et les limites d’utiliser la loi comme outil de changement social. Depuis 2004, il est membre actif du Nouveau parti démocratique du Canadadont il a été à deux reprises candidat pour devenir député.

Tout en étudiant les mathématiques pures et appliquées à l’Université de Waterloo, M. McHugh-Russell a joué un rôle actif dans le syndicat étudiant qui a culminé avec son élection à un poste de dirigeant à temps plein. Sa prise de position pour une politique progressiste en matière d’éducation postsecondaire l’a amené à représenter un syndicat étudiant national lors d’une rencontre avec le Premier ministre et à obtenir une nomination ministérielle au conseil provincial de révision des prêts étudiants. En plus de participer activement à la vie sur le campus, il a milité contre la guerre en Irak, en faveur du centre des femmes et pour la défense du Waterloo Public Interest Research Group.

Ayant décidé de faire de son engagement en faveur de la justice sociale une mission professionnelle, M. McHugh-Russell s’est inscrit à la Faculté de droit de l’Université de Toronto. À cette époque, il a collaboré à un avis juridique sur les droits des immigrants sans statut qui a été présenté au Toronto Police Board (en collaboration avec No One is Illegal); à un rapport commandé par l’ACDI sur l’accès aux médicaments génériques pour soigner le sida; et à des recommandations à une table ronde parlementaire sur la responsabilité sociale de l’entreprise dans le secteur minier. Il a représenté avec succès des clients dans des procès criminels et des négociations civiles à la clinique pour gens à faibles revenus; a co-organisé deux conférences étudiantes nationales sur les possibilités et les limites de la loi en tant qu’outil de changement social progressiste; et a rédigé des articles d’opinion pour le journal de la faculté.

Il est aussi un cofondateur du projet Omar Khadr. Il a effectué son stage dans un grand cabinet d’avocats spécialisé dans le droit du travail et de l’emploi, et il est membre du Barreau de l’Ontario. M. McHugh-Russell a axé ses études sur le droit international, les droits de la personne et les règles du travail. À cette fin, il a fait un stage d’été auprès de l’Organisation internationale du travail (OIT) et a étudié la façon dont ces questions sont abordées en Europe et au niveau international dans le cadre d’un échange à l’Université d’Europe centrale de Budapest. En tant que Boursier Sauvé, M. McHugh-Russell s’occupait en priorité de terminer un livre qu’il comptait publier sur les efforts de l’OIT pour éliminer le travail forcé au Myanmar.

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir de l’information sur nos nouvelles et évènements!

Suivez-nous

Suivez-nous