La Fondation Jeanne Sauvé a le plaisir de vous inviter à la table ronde Joindre la théorie à la pratique pour soutenir la santé mentale et psychosociale des réfugiés, le mercredi 25 mai, de 17 h 15 à 19 h 45, à la Maison Sauvé.

Soyez des nôtres pour cet événement du Forum Jeanne Sauvé, présenté dans le cadre de la série Les enjeux du leadership public : promouvoir des communautés inclusives pour les réfugiés, avec Dr. Laurence Kirmayer, Dr. Myriam Denov, et plusieurs autres invités distingués. Cette série explore l’intégration des réfugiés au Canada, le thème du projet collectif des Boursiers Sauvé.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, il n’y a jamais eu autant de réfugiés. Les déplacements humains majeurs – provoqués, entre autres, par la persistance des guerres civiles, le nettoyage ethnique, les inégalités socioéconomiques et les changements climatiques – continuent d’affecter un grand nombre de personnes à l’échelle mondiale. Ces conflits ont généré un nombre sans précédent de réfugiés, comme c’est le cas en Syrie. Depuis 2015, les yeux du monde entier sont rivés sur ce pays et la crise migratoire qui en découle.

Dans le contexte local, on a beaucoup parlé de la réponse du Canada au conflit en Syrie, qui comporte des parrainages financiers ainsi que le dons de biens matériaux pour venir en aide aux réfugiés. Sans nier l’importance de ces initiatives, il est primordial de tenir compte de l’impact qu’ont les traumatismes sur la santé mentale et psychosociale des réfugiés. La majorité des réfugiés qui ont échappé à des conflits dévastateurs, laissant derrière eux domiciles et familles, se retrouvent avec de nombreux besoins concurrents. Et souvent, ce sont les besoins moins visibles, les besoins d’ordre mental et socioaffectif, qui sont oubliés.

Lorsque les problèmes de santé mentale que subissent les réfugiés – tels le stress post-traumatique, la dépression et l’anxiété – sont négligés, il peut y avoir des répercussions négatives sur leurs nouvelles vies, dans leurs nouvelles communautés ainsi que leurs pays d’accueil. Il est donc impératif de créer un réseau pour venir en aide aux réfugiés ; ceci devrait être une priorité absolue pour les spécialistes de la santé, les sociétés de services et les autorités gouvernementales.

Nos conférenciers réputés – la Boursière Sauvé Maya Fennig, Laurence Kirmayer, professeur de l’Université McGill et directeur du « Division of Social and Transcultural Psychiatry », Myriam Denov, professeure et directrice de recherche de l’Université McGill, Amal Elsana Alhajooj, directrice exécutive du « International Community Action Network » (ICAN) de l’Université McGill, Adnan Mahameed, Boursier ICAN ainsi qu’Alusine Bah, militant pour les enfants soldats – partageront des perspectives du milieu universitaire, médical, social ainsi que leurs propres expériences pour illustrer les besoins du secteur communautaire et des réfugiés en matière de santé mentale. Ayant tous travaillé sur la scène internationale, dans des pays avec des défis uniques, ils présenteront des points de vue multidimensionnels. De plus, cette table ronde explorera l’impact de la culture et de la religion sur la maladie, la résilience, les mécanismes de défense et l’interventionnisme.

Veuillez noter que le nombre de places est limité et que l’inscription est obligatoire. Pour vous inscrire à cet événement gratuit, cliquez ici.

* Veuillez noter que l’événement se déroulera majoritairement en anglais, la langue commune des Boursiers Sauvé.


Photo par Hagai Hirschfeld, The Refugee Voice (2011). 

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir de l’information sur nos nouvelles et évènements!

Suivez-nous

Suivez-nous

  • Sauve Residents trying out snowshoeing for the first time with one of our first snows =) https://t.co/GrEl8UfQe6
  • Congratulations to Sauve Fellow Thinh Nguyen, who was selected as part of the 2020 cohort of Changemakers for Child…
  • The Foundation and friends were happy to support Stephen De Four Wyre, who was conducting an orchestra at Saint Joh…