La date du 28 janvier marque l’un des points saillants de l’histoire de la très honorable Jeanne Sauvé dont la carrière est jalonnée de « premières ».

C’est ce jour  en 1984 que sa majesté Élisabeth II  approuve la nomination de Madame Sauvé comme première femme gouverneur-général du Canada.

La longue et distinguée carrière de la très honorable Jeanne Sauvé est jalonnée de « premières » assez remarquables. À la Chambre des communes, elle est la première membre du Cabinet qui soit du Québec; elle est également la première femme élue Président de la Chambre des communes; elle ouvre la première garderie sur la Colline du Parlement; et elle est la première femme à servir comme gouverneur général.

Madame Sauvé défend avec ardeur les questions touchant la jeunesse et la paix dans le monde; la colombe, symbole de paix, est d’ailleurs l’un des éléments de ses armoiries. Bien avant son mandat vice-royal, elle travaille comme adjointe au directeur du Secrétariat à la jeunesse de l’UNESCO, agit comme secrétaire du comité canadien de l’Assemblée mondiale de la jeunesse et lance et anime un une tribune pour la jeunesse. À Rideau Hall, elle établit deux récompenses pour des étudiants désireux de faire carrière dans le domaine de l’enseignement spécial destiné aux enfants doués. À la fin de son mandat, elle instituera la Fondation Jeanne Sauvé pour la jeunesse qui se consacrera à la promotion de l’excellence chez les jeunes du Canada.

En savoir plus: Lisez l’article aux Archives du Canada

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir de l’information sur nos nouvelles et évènements!

Suivez-nous

Suivez-nous

  • Sauve Residents trying out snowshoeing for the first time with one of our first snows =) https://t.co/GrEl8UfQe6
  • Congratulations to Sauve Fellow Thinh Nguyen, who was selected as part of the 2020 cohort of Changemakers for Child…
  • The Foundation and friends were happy to support Stephen De Four Wyre, who was conducting an orchestra at Saint Joh…